top of page
  • VRB

Petit grand pays, tu saignes depuis deux jours

Voici un très beau poème suivi d'un court texte sur l'éthique d'un abonné, Vincent R-B, que nous remercions chaleureusement pour ces mots très touchants en ces temps troublés.


Petit grand pays

Tu saignes depuis deux jours

Tes larmes coulent sur le sable

Larmes de sang

Larmes de peur

Tes larmes font pleurer mon cœur

Pour tous ces enfants d’Israël

Ceux que j’ai connus de Dan à Beer Sheva

Ceux que j’ai soignés ici et en France

Mémoire de ceux dont le sang coule dans le mien

Pays promis à Abraham un jour en Chaldée

Puis pays donné aux chènes de Morée

Rocher où Isaac monta avec son père

Sur lequel David battit sa ville

Puis Salomon son temple

Pays de la Bible et pays de Jésus

Tant de fois envahi, massacré, déporté

Nul n’a pu te dompter durant tous les siècles

Jusqu’à l’improbable retour

Lendemain de Shoah

Jérusalem d’or

Tu as tant aimanté les esprits

Au point de vouloir te faire leur

L’étoile de David la première t’a couronnée

Nul croissant ne pourra jamais la chasser

Petit grand pays

Tu es dans le coeur

De tous ceux qui croient

Au Dieu de Jacob devenu Israël

Qui vit naitre et enseigner Jésus

Petit grand pays

Nos prières nos pensées sont pour toi

Tes pleurs et tes larmes sont sans doute le chemin

Qui préparent pour un jour

Le grand retour au mont des oliviers


VRB



Voici par ailleurs un deuxième texte du même auteur sur la question de l'éthique du conflit :


Le hamas a annoncé qu’ils tueront un otage à chaque nouvelle frappe de l’armée d’Israël sur la bande de Gaza.

La question éthique qui se pose aux responsables politiques et militaires d’Israël est de savoir s’ils doivent arrêter leurs actions pour sauver les otages.


La question n’est pas théorique mais concrète dans ce contexte particulier.

L’horrible barbarie qui a guidé les attaques du hamas dont l’objectif avoué est de détruire Israël, continuera de peser comme menace pour Israël tant que ce mouvement terroriste de sera pas neutralisé voire éradiqué.


Si Tsahal va au bout de son action, cela aura un cout humain pour les otages, pour la population civile de la bande de Gaza, pour l’armée israélienne et pour les terroristes du hamas.

Si Israël poursuit son action en sacrifiant les otages et accepte la notion de pertes civiles elle sera condamnée. Si elle ne le fait pas cela sera considéré comme de la faiblesse ouvrant la porte à une guerre sur la frontière nord et à la poursuite d’une intervention plus ou moins visible de l’Iran.


La question de la guerre juste a traversé l’histoire de la théologie et de la philosophie.

Des dix paroles et des guerres de conquêtes des hébreux au sortir de l’Egypte au sermon sur la montagne, la Bible peut sembler se contre dire.

Prions pour les autorités israéliennes qui ont bien plus de données que nous, qu’ils prient eux aussi avant toute décision.


Prions pour les autorités du hamas, qu’elles voient l’impasse dans laquelle elles entraînent les habitants de Gaza


Prions que nous ayons la sagesse dans notre cœur et nos paroles actuelles pour échanger avec nos prochains et éviter que la guerre en Israël soit importée en France.


Prions que l’Esprit nous guide pour avoir une juste compréhension de la Parole.

Que sa volonté soit faite sur la Terre comme au ciel.

1 465 vues10 commentaires

Posts récents

Voir tout

10 commentaires


Les monstres démoniaques qui ont assassiné de manières atroces toutes ces femmes, les enfants, les vieillards etc... étaient les petits gazaouïs chéris des humanistes en 2004. Il fallait à l'époque les protéger des méchants Israéliens qui, une fois de plus, essayaient de défendre leur Terre contre qui? Le hamas déjà! C'est ce qu'ils ont fait. Voyez le résultat, 19 ans plus tard...

J'aime
En réponse à

Quand je dit "annihiler" je dis simplement qu'il fallait les empêcher de nuire, évidemment.

J'aime

j'ai appris aujourd'hui le calvaire qu'on fait subir ces sauvages a des gens lambda: des mères de famille, des grand mères ... enfilés dans un pneu et arrosé d'essence. c'est l'horreur ! c'est des moins que rien, des merdes des fous y a pas de nom a ça.

J'aime

si israel décide d'attaquer au détriment des civiles pris en otage, elle n'a pas a être condamnée. s'ils ne font rien ça sera pire. il faut rayer de la carte ce territoire et ses terroristes, surtout ses terroristes. le crime est du côté du hamas et s'il y a de nouvelles victimes, le hamas en porte toute la responsabilité.

J'aime

Magnifique poème et belle réflexion.

Si au moins Israël avait procédé depuis longtemps à l'éradication définitive du Hamas et du Djihad islamique, à une époque où il n'y avait pas d'otages, la question ne se serait pas posée. Que faire maintenant ? Cesser le feu au nom des otages ? Continuer jusqu'au bout, malgré tout ? Difficile de répondre, seul Dieu dans sa sagesse le peut...


Quant à la population gazaouie, c'est bien triste, mais elle est elle aussi otage du Hamas, depuis des années, et devrait plutôt écouter les conseils de Tsahal et fuir en Egypte. De plus, quand ordre est donné par Tsahal de quitter un bâtiment, abritant des terroristes, qui va être désintégré, il ne faut pas…


J'aime
Jean Wolga
Jean Wolga
06 nov. 2023
En réponse à

Fuir en Egypte ? L'Egypte n'a jamais voulu des palestiniens. Elle les a entassés à Gaza, et depuis 2007, la frontière avec l'Egypte est hermétiquement close.

Tout le ravitaillement de Gaza (des centaines de camions, ainsi que l'eau, l'électricité, et les télécommunications) venait d'Israël jusqu'au 7 octobre.

J'aime

christineribeiros
christineribeiros
10 oct. 2023

"Petit grand pays Nos prières nos pensées sont pour toi Tes pleurs et tes larmes sont sans doute le chemin Qui préparent pour un jour Le grand retour au mont des oliviers ” Merci pour ce partage Vincent R-B. Après sa lecture on ne peut que garder le silence et prier ...

Merci

J'aime
bottom of page