top of page

La seconde guerre de Kippour

Dernière mise à jour : 12 oct. 2023

IMPORTANT : Pierre David a ouvert une cagnotte destinée à aider les victimes des évènements, les personnes fuyant les combats...



Nous centralisons aussi la collecte de dons directement effectués sur notre site pour les reverser à Pierre David à cet effet.

Un grand merci dès à présent pour les sommes collectées, qui serviront de témoignage de notre soutien au peuple d'Israël dans ces temps troublés !


Un grand merci également pour tous les messages de soutien, les demandes de nouvelles pour la famille Thobois. Nous en avons reçu énormément et ne pouvons pas répondre à tous. Toda raba à chacun de vous !




Samedi 8 octobre 2023, Israël se réveille dans la torpeur... Tôt dans la matinée, une attaque massive et combinée des groupes terroristes gazaouies du Hamas et du Djihad islamique a complètement ébranlé la sécurité nationale.

Des dizaines de brèches sont faites dans la barrière de sécurité qui entoure Gaza, des avant-postes israéliens sont pris d'assaut, des dizaines de véhicules - dont des chars dernier cri - sont capturés ou mis hors de combat. Plus d'un millier de terroristes s'infiltrent dans le pays à l'aide de pick-up, de bateaux rapides, de tunnels ou encore d'ULM. Dans le même temps, les deux groupes terroristes tirent des milliers de roquettes et d'obus en territoire israélien. L'armée et la police israélienne sont totalement dépassées… Les terroristes s'emparent de villages entiers, tuant, violant, kidnappant tous les civils et militaires sur leur passage. Femmes, enfants, vieillards..., aucune distinction n'est faite et plus de 150 Israéliens sont emmenés en plein coeur de Gaza.


Beaucoup vont sûrement y vivre un calvaire dont ils ne se relèveront jamais, - s’ils en reviennent -... Les images et les vidéos sont terribles : on y voit des bains de sang, des chasses à l'homme, des personnes kidnappées en pleurs, des cadavres de soldats et de civils dénudés, frappés par la foule gazaouie hystérique et en délire... Pendant plusieurs heures, des villages entiers sont aux mains des terroristes qui traquent tous les Israéliens, rentrant dans les maisons, pillant et détruisant les biens des locaux. Pendant des heures, des familles entières sont livrées à elles-mêmes. L'armée met du temps à s'organiser, tout comme la police militaire et la police. Des picks-up remplis de terroristes se baladent dans un pourtour très élargi autour de la bande de Gaza, notamment à Ashkelon et Sdérot. Des combats très durs opposent rapidement quelques postes de police, de l'armée ou simplement des citoyens courageux, qui s'organisent pour assurer la protection des leurs. Le général de brigade Nahal (dont Ygal mon cousin fait partie) tombe sous les balles ennemies après être monté au feu dans un acte de bravoure. Jusqu'en milieu d'après-midi, le chaos est total. Les poches ennemies sont reprises très lentement car des terroristes se cachent partout et continuent de semer la destruction. Plusieurs prises d'otages sont signalées et seule l'intervention héroïque de forces spéciales israéliennes permet de débloquer la situation avec un minimum de pertes. Les forces israéliennes payent de leur sang la défense de leurs concitoyens. Six commandos du Yamam (unité d'élite de la police, équivalent du RAID/GIGN) tombent face à l'ennemi. 73 soldats de Tsahal sont également tués, une cinquantaine chez la police et la police militaire. A la mi-journée du 9 octobre, les combats ont quasiment cessé en territoire israélien. Des centaines de terroristes ont été tués ou capturés, pendant que l'armée israélienne frappe déjà Gaza en attendant une intervention terrestre à grande échelle. 300 000 réservistes sont rappelés (du jamais vu), des milliers de combattants sont déployés dans tout le pays. Des dizaines de roquettes sont encore tirées à la mi-journée du 9 sur Ashdod, Tel Aviv et Jérusalem notamment. La première phase de la guerre se termine. Un court moment de calme avant la seconde tempête, peut-être bien plus gravissime… Bilan provisoire Le bilan humain est terrible : environ 150 Israéliens ont été capturés et ramenés à Gaza, 800 victimes sont à déplorer (officiellement, à la mi-journée du 9 octobre. Le bilan total s'élèvera sûrement à plus de 1000), des milliers de blessés, des vies détruites, des traumatismes irréparables humainement... Le cauchemar… Israël vient de vivre son 11 septembre national… Cinquante ans jour pour jour après le choc de la guerre de Kippour, Israël fait de nouveau face à la terreur.


Ce pays si développé, sûr de ses moyens technologiques et techniques pour se défendre, s'est à nouveau vu trop beau. Lors de la guerre de Kippour en 1973, Israël avait fait preuve d'orgueil du fait de la victoire éclair et miraculeuse de 1967 (Guerre des 6 jours). L'ennemi avait alors profité de cet excès de confiance pour prendre à revers l'état hébreu, en le surprenant lors du jour le plus saint de l'année. Israël avait alors été à deux doigts d'être rayé de la carte ! Cinquante ans plus tard, même si la situation n'est pas la même et qu'Israël n'est pas confronté à des armées conventionnelles bien plus nombreuses et équipées de matériel dernier cri, cette attaque surprise révèle l'excès de confiance de l'état hébreu dans ses moyens humains et matériels. 1Thess 5 v 3 : " Quand les hommes diront : Paix et sûreté ! alors une ruine soudaine les surprendra, comme les douleurs de l'enfantement surprennent la femme enceinte, et ils n'échapperont point."

Selon le Times of Israel, une source proche du Hamas a déclaré à Reuters que l’organisation terroriste avait mené une campagne de préparations de plusieurs années afin de tromper Israël, en lui faisant croire que le groupe ne souhaitait pas un conflit armé et pouvait être calmé avec des incitations économiques pour maintenir un calme relatif. « Le Hamas a donné à Israël l’impression qu’il n’était pas prêt au combat. », a déclaré la source à l’agence. « Le Hamas a utilisé une tactique de renseignement sans précédent pour tromper Israël, au cours des derniers mois, en donnant l’impression au public qu’il n’était pas disposé à se lancer dans un combat ou une confrontation avec Israël, alors qu’il préparait cette opération massive. »


Le Hamas avait notamment planifié cette attaque en fonction d'une rave party, où de nombreux jeunes Israéliens se sont rassemblés en masse, à proximité de la frontière de Gaza, pour faire la fête. 250 d'entre eux feraient partie des victimes, et des dizaines ont été kidnappés… Israël a été bercé par les belles promesses des groupes djihadistes pour s'endormir sur ses lauriers et tomber dans le piège, loin d'être nouveau, de l'adversaire.


En effet, lors des accords d'Oslo au début des années 90, un homme politique israélien avait déclaré que le Moyen Orient était semblable à un chien et un scorpion, le chien représentant Israël et le scorpion les ennemis de l'état hébreu.


Les deux animaux se retrouvent devant une rivière à traverser et le scorpion déclare au chien : "Laisse-moi monter sur ton dos, puisque tu sais nager, comme ça nous traverserons ensemble la rivière". Le chien refuse dans un premier temps, par peur d'être piqué par le scorpion, puis accepte finalement, en se disant que le scorpion ne ferait pas ça, sinon il mourrait noyé. Arrivé au milieu de la rivière, le scorpion pique le chien et lui dit "Désolé, c'est dans ma nature…", avant de périr ensemble dans les eaux de la rivière. Israël ne peut compter que sur Dieu seul pour sa survie et même des accords de paix ne changeraient rien à la situation régionale.


Accords avec l'Arabie ? Un des premiers éléments qui vient en tête au moment de faire cette courte analyse, c'est bien sûr le rapprochement quasiment final entre Israël et l'Arabie Saoudite, ces dernières semaines. Les deux pays étaient sur le point de signer des accords de paix. Or, l'Iran, qui est derrière l'attaque massive des terroristes, veut à tout prix faire capoter ce rapprochement géopolitique qui lui sera défavorable. Il pourrait s'agir de l'explication géopolitique derrière ces événements. TRES IMPORTANT : la guerre n'en est qu'à sa phase initiale. Il y aura une entrée terrestre de Tsahal dans Gaza et le Hezbollah risque alors de rentrer en guerre, profitant de l'ouverture d'un premier front au sud. Comprenez-bien la situation : la menace du Hezbollah est dix fois plus importante que le Hamas et le Djihad islamique ! Le Hezbollah possède près de 150 000 missiles et roquettes, au moins 15 000 combattants très expérimentés avec la guerre en Syrie... Un envoi massif de roquettes et missiles pourrait totalement saturer la défense anti-aérienne, qui déjà, en temps normal en est à un taux d'interception de 90 %. Sans parler du nombre limité de missiles anti-aériens de Tsahal, dont les stocks seraient rapidement vidés… De plus, environ 30 % de la population israélienne ne possède pas d'abri anti bombes (25 % à Ashkelon, pourtant juste à côté de Gaza). Aussi, il n'existe pas de plan à grande échelle d'évacuation des civils des zones frontalières…


Bref, l'impréparation est très grande en Israël et ne date pas d'hier. En 2021, je réalisai mon mémoire de Master sur le sujet de la prochaine guerre majeure en Israël avec le Hezbollah et force est de constater que les prévisions déjà pessimistes des experts israéliens sont peut-être sous-évaluées au vu de la situation actuelle.



Mémoire Harmattan (1)
.pdf
Download PDF • 1.43MB

(Vous pouvez consulter mon mémoire ci dessus pour plus de détails sur cette "guerre multi fronts")



Scandale

La situation actuelle est scandaleuse. Depuis maintenant quatre ans, la classe politique israélienne se tire dessus à boulets rouges, dans des guéguerres de cours de récré, tandis qu'une menace inévitable se profilait depuis longtemps à l'horizon. Nous avons parlé à de nombreuses reprises ces derniers mois de ces querelles internes politiques, qui pavent la voie à un agenda wokiste. L'échec est évidemment politique mais aussi militaire.


Comment les services de renseignements israéliens, parmi les plus performants au monde, ont été de la sorte aveuglés ? Comment les analystes ont-ils pu se tromper autant et endormir l'opinion des officiers supérieurs ? La réaction militaire dans les premières heures a été très tardive et souligne également les manquements de la préparation de Tsahal et de la police israélienne, sur le sujet… La population israélienne est forte et la cohésion nationale est de mise, dans cet état de guerre. Néanmoins, après les combats, le pays sera tout autre (surtout si le Hezbollah et l'Iran s'y mettent directement, la situation peut vite dégénérer en conflit régional) et les têtes tomberont (au sens figuré). Les politiciens seront envoyés aux oubliettes de l'histoire et devront payer leur incompétence/impréparation. Pour rappel, Golda Meir, alors première ministre lors de la guerre de Kippour, était sur le point de se suicider au vu des événements impliquant directement sa responsabilité et son honneur… Espérons que cette situation réveille spirituellement le peuple d'Israël et qu'il découvre son Sauveur et Seigneur ! Déjà, les actes d'entraide, de fraternité se multiplient partout dans le pays.


Nous en profitons pour vous annoncer notre participation par une cagnotte à destination de l'équipement des soldats de Tsahal. Beaucoup sont sans nourriture, sans équipement, la logistique étant impréparée et dépassée… Prions pour le peuple d'Israël, les kidnappés notamment et leurs familles, les familles des défunts. Prions également pour la famille Thobois, dont les deux garçons sont partis au front, ainsi que pour tous les combattants messianiques sous les drapeaux. Le plus dur reste peut-être à venir… Psaume 144 :

"De David. Béni soit l'Éternel, mon rocher, Qui exerce mes mains au combat, Mes doigts à la bataille, 2 Mon bienfaiteur et ma forteresse, Ma haute retraite et mon libérateur, Mon bouclier, celui qui est mon refuge, Qui m'assujettit mon peuple! 3 Éternel, qu'est-ce que l'homme, pour que tu le connaisses? Le fils de l'homme, pour que tu prennes garde à lui? 4 L'homme est semblable à un souffle, Ses jours sont comme l'ombre qui passe. 5 Éternel, abaisse tes cieux, et descends! Touche les montagnes, et qu'elles soient fumantes! 6 Fais briller les éclairs, et disperse mes ennemis! Lance tes flèches, et mets-les en déroute! 7 Étends tes mains d'en haut ; Délivre-moi et sauve-moi des grandes eaux, De la main des fils de l'étranger, 8 Dont la bouche profère la fausseté, Et dont la droite est une droite mensongère. 9 O Dieu ! Je te chanterai un cantique nouveau, Je te célébrerai sur le luth à dix cordes. 10 Toi, qui donnes le salut aux rois, Qui sauvas du glaive meurtrier David, ton serviteur, 11 Délivre-moi et sauve-moi de la main des fils de l'étranger, Dont la bouche profère la fausseté, Et dont la droite est une droite mensongère !... 12 Nos fils sont comme des plantes Qui croissent dans leur jeunesse ; Nos filles comme les colonnes sculptées Qui font l'ornement des palais. 13 Nos greniers sont pleins, Regorgeant de tout espèce de provisions ; Nos troupeaux se multiplient par milliers, par dix milliers, Dans nos campagnes ; 14 Nos génisses sont fécondes ; Point de désastre, point de captivité, Point de cris dans nos rues ! 15 Heureux le peuple pour qui il en est ainsi ! Heureux le peuple dont l'Éternel est le Dieu !"



2 618 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout

2 comentários


Sarah JORGE
Sarah JORGE
11 de out. de 2023

Merci beaucoup pour ces nouvelles et ces explications. C’est précieux.

Le Dieu d’Israel, notre Père Céleste est le maître de l’univers. Tout est sous son contrôle. Les autorités (quelles qu’elles soient) ont l’autorité et la force que Dieu leur donne, ils se croient puissants mais ils ne le sont pas, ils n’égalent en rien la puissance de Dieu. Plus les jours passent et plus nous nous rapprochons de ce jour glorieux où Yeshua viendra établir son règne sur la Terre. Depuis plusieurs années déjà nous vivons les douleurs de l’enfantement, ce sont ces douleurs qui annoncent la venue du Messie, et les contractions s’intensifient et se rapprochent, c’est que je jour J approche, ce qui doit nous réjouir. Tout s…

Curtir

Eh oui, il ne faut jamais avoir confiance en l'homme... Il est même pire qu'un scorpion je dirais, marqué du sceau du serpent depuis l'Eden... Toute cette histoire n'est pas sans rappeler les incursions philistines qu'on voit en 1 Samuel notamment, dont celle où David est parti délivrer les siens, et celle où Saul et Jonathan ont tristement péri... On pense aussi à Abraham parti délivrer Lot et les autres otages. Il n'y a point de paix avec les nations, surtout avec les nations islamiques...

Curtir
bottom of page