La destruction ne faisait que commencer…

Ça y est, nous y sommes.


La France s'est choisi un nouveau président de la République.


Ou plutôt, disons-le, une partie non négligeable de la population a décidé de réélire Emmanuel Macron à ce poste pour 5 ans de plus.


En effet, lorsque l'on regarde attentivement les chiffres, de nombreux français se sont abstenus de voter ou ont voté blanc, accentuant un peu plus la faible légitimité du résultat final.


Une fois de plus, les « castors » sont ressortis 5 ans après le barrage à « l'extrême droite » de 2017. Et ce, au contraire même de leurs idéologies respectives. En cela, de nombreux électeurs de gauche, tels que les fidèles de Jean-Luc Mélenchon, se sont précipités vers les bulletins de vote Macron (environ 45% des électeurs de Mélenchon ont voté Macron au second tour) alors même que le parti les Insoumis se dit vouloir lutter contre la bourgeoisie capitaliste dont le symbole suprême est bien Emmanuel Macron.


Bien sûr, ces manœuvres politiciennes ne sont pas nouvelles et démontrent un peu plus l'hypocrisie de tous ces candidats soi-disant populaires et populistes, qui annoncent souhaiter combattre la caste dominante donc ils font en réalité partie. Reprenons ainsi l'exemple de Jean-Luc Mélenchon, sénateur et député à l'Assemblée nationale depuis tant d'années, qui aurait pu s'allier avec la droite patriote de Marine Le Pen et d’Éric Zemmour, si son souhait véritable avait été celui de renverser Emmanuel Macron et cette caste dominante qu'il dénonce tant. Bien entendu, il n'en est rien et cet homme préfère cirer les sièges de l'Assemblée Nationale, grassement payé par le contribuable, pendant des décennies entières.


Il faut aussi ajouter que le vote en faveur d'Emmanuel Macron est dû au vote des boomers, cette partie de la population issue du baby-boom et qui n'a connu quasiment que la prospérité, la libération des mœurs et la paix durant sa vie active. Ces gens-là sont désormais à la retraite et n’ont plus pour objectif dans la vie que de jouir du moment présent et essayer de vivre le plus longtemps possible pour continuer de profiter de la vie, tout en ayant peur de la mort (voir la crise Covid où les boomers ont préféré sacrifier la jeunesse et les enfants en soutenant le confinement et les mesures ignobles de ce genre dans le but de se « protéger » contre la grippette 19 ; cela démontre au passage leur égoïsme le plus flagrant). Sur les personnes ayant voté au second tour, les 3/4 des personnes de plus de 60 ans ont voté pour Emmanuel Macron, participant de ce fait à l'élection de celui-ci alors même que la majorité des personnes de moins de 40 ans lui préférait Marine Le Pen. C'est d'ailleurs là l'une des conclusions intéressantes de cette élection : la jeunesse française ne veut plus de cette France pourrie, de cette insécurité rampante, de cette islamisation, de ce déclassement économique au profit, notamment, des retraités pour lesquels le système économique de la France est entièrement conçu.


La réélection d'Emmanuel Macron était largement prévisible à partir du moment où tous ses adversaires se sont tiré les uns sur les autres, et à partir du moment où tous les médias français faisaient en réalité campagne pour le président sortant. Campagne qui, on le rappelle, n'a quasiment pas eu lieu à cause du Covid et de la guerre en Ukraine.


Triste démocratie où les gens sont lobotomisés à longueur de journée par les médias complaisants envers un gouvernement qui ne souhaite que la destruction du peuple français et des peuples européens en général, au profit du Nouvel ordre mondial et d’un gouvernement européen unifié. Triste pays également qu’est la France, dont le président s'occupe davantage de jouer le bellâtre sur la scène diplomatique, en tentant bien maladroitement de s'essayer en sauveur du conflit russo-ukrainien. Ce président qui a montré une image déplorable de lui-même lors du débat de second tour face à Marine Le Pen, avec son air arrogant, ses gesticulations et son air méprisant, mécontent des critiques à son encontre et à l'encontre de ses cinq ans de mandat. Le chrétien qui observe ce triste spectacle ne peut que penser légitimement à ce verset de la Bible qui dit « Malheur à toi, pays dont le roi est un enfant. » (Ecclés 10 v 16).


« Je leur donnerai des jeunes gens pour chefs, Et des enfants domineront sur eux. » « Mon peuple a pour oppresseurs des enfants, Et des femmes dominent sur lui ; Mon peuple, ceux qui te conduisent t'égarent, Et ils corrompent la voie dans laquelle tu marches. » (Esaïe 3 v 4 et 3 v 12).


Il a d’ailleurs montré, tout au long des cinq dernières années, qu’il était un ennemi du peuple français et des valeurs chrétiennes. Il promeut toutes les pires théories du wokisme, l'avortement ; il combat les libertés fondamentales du peuple avec son passe sanitaire totalement délirant et si caractéristique du Nouvel ordre mondial qui nous gouverne ; il combat les revendications des petites gens qui souffrent de la situation économique désastreuse à l'instar des gilets jaunes, méprise et piétine ces gens qu’il déteste tant, enfermé dans sa tour d'Ivoire et se prenant pour Dieu.


Bien évidemment, cette réélection annonce cinq années encore plus terribles que celles que nous venons de traverser difficilement. Il faut s'attendre au pire, à la privation totale des libertés, au matraquage médiatique incessant, à la quatrième dose obligatoire, bien évidemment, puisque le COVID est si dangereux que ça et qu'il revient maintenant que les élections sont passées…


« Un prince sans intelligence multiplie les actes d'oppression, Mais celui qui est ennemi de la cupidité prolonge ses jours. » (Proverbes 28 v 16)

La répression des gens de bien ne va faire que s’accroître et les chrétiens doivent s'attendre à des années terribles. Il faut s'y préparer spirituellement et ne pas être pris au dépourvu, ne pas faire la politique de l'autruche et enterrer sa tête dans la terre pour ne pas voir la réalité qui nous entoure. Déjà, les projets visant à restreindre le culte des églises évangéliques, sous couvert de lutte contre l'islamisme, menacent la liberté que nous possédons dans nos lieux de culte…

Nous pouvons légitimement nous attendre à cinq nouvelles années d'un personnage qui nous rappelle nettement la figure de l’antichrist, arrogant et méprisant, blasphémant Dieu et son peuple… L'islamisme va prospérer, tout comme la dépravation dont notre président lui-même se fait le représentant.

Nous marchons inexorablement vers la fin des temps et l'actualité ne cesse de nous le rappeler. Dans le même temps, Macron lui-même soutient de plus en plus visiblement l'Ukraine dans le conflit l'opposant à la Russie, ce qui pourrait pousser la France avec ses voisins européens et occidentaux dans une guerre avec la Russie, dont les peuples européens seront encore la première victime. Cela n'est pas sans rappeler, d'ailleurs, la genèse de la Première Guerre Mondiale : les princes de ce monde se querellaient au point de pousser leurs pays dans une guerre totale sur toute la planète. Nous n'y sommes pas mais cela pourrait basculer très rapidement. Tout comme une crise économique sans précédent que les économistes sérieux redoutent.


Dans ces temps, nous n'avons qu'un seul refuge : c’est le Seigneur tout puissant qui, Lui seul, peut nous délivrer de la main de cet impie et de ce filet qui couvre déjà la planète entière. Nous, chrétiens, nous connaissons la fin de l'histoire. Nous savons comment tout cela va se terminer et nous devons nous y préparer. Il en va de notre devoir d'avertir et de veiller, d'être sobres et de ne pas s'assoupir par le souci du manger et du boire alors même que notre Seigneur est à la porte.


L’objectif même de notre association est d'être cette lueur d'espoir dans ce monde de ténèbres, d'examiner l'actualité par le biais de la Parole divine, d'encourager les frères et sœurs qui souffrent et sont perdus dans ce monde de chaos où règne le mensonge. Nous n’aurons de cesse d'avertir le peuple avant qu'il ne soit trop tard, en espérant réveiller quelques assoupis sur les dangers de notre temps présent… Oui, l'Antichrist est à la porte et cela est une bonne nouvelle pour nous car cela annonce notre rédemption prochaine et rapide.


Que le seigneur soit avec chacun d'entre vous, qu'il vous donne sa sagesse pour marcher dans ce monde, rempli du Saint Esprit et de son discernement, pour ne pas être attirés dans les pièges de l'adversaire !




1 814 vues8 commentaires

Posts récents

Voir tout