• Ayelet

Gardons courage et veillons !!

Cela fait maintenant un peu plus d'un an que le Seigneur nous a permis d'ouvrir ce site, afin de continuer à informer, avertir nos amis d'Israël et de diffuser d'anciens articles de Jean-Marc Thobois pour les édifier.


Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et aussi, à nous dire combien le soutien mutuel est important en ces temps où l'on pourrait se sentir très seuls...


A l'occasion de cette fin d'année, nous voulons vous remercier pour votre fidélité, vos encouragements et votre intérêt pour le peuple bien aimé Israël, que nous continuons d'encourager au travers de vos dons.


Les responsables de diverses associations que nous soutenons sont réellement touchés par cet amour venant des chrétiens français évangéliques. Merci à vous tous et que le Seigneur bénisse ceux qui aiment son peuple !


Ces temps sont vraiment redoutables ; vous le savez, vous les vivez... Et si cette année s'achève, pour beaucoup, dans une certaine inquiétude, voire anxiété, celle qui s'annonce

ne semble pas beaucoup plus lumineuse et nous promet déjà bien des épreuves : bruits de guerres, difficultés économiques (effondrement en vue...), mais aussi et surtout, restriction accélérée du peu de liberté qu'il nous reste...

Tout s'emballe, c'est vrai et avec quelle rapidité !


Rétrospectivement, cette année 2021 aura été une très rapide descente vers d'obscurs fonds... Mais doit-on réellement s'en étonner ?


Le Seigneur, dans sa Parole, ne nous a pas promis des temps faciles, avant son retour, mais au contraire, un déferlement du péché et un déchaînement des hommes contre Lui et ses élus !

Tout ce qui nous est annoncé ou que nous pouvons déjà anticiper, a toutes les raisons de nous plonger dans l'angoisse et la peur. Nous sommes humains, comme l'était David, le roi, qui lui-même reconnaissait ses peurs et ses angoisses : « Du bout de la terre, je crie à toi, le cœur abattu. » Psaume 61 v 3


« Tu nous as fait éprouver bien des détresses et des malheurs ; mais tu nous redonneras la vie. Tu me feras remonter des abîmes de la terre. Console-moi de nouveau ! »

Psaume 71 v 20 – 21


Il n'y a donc aucune honte à avoir des craintes et même des terreurs. Mais dans nos détresses et nos épreuves, le Sauveur nous promet son aide, sa présence, sa grâce

surnaturelle : « Ceux qui se confient en l'Eternel sont comme la montagne de Sion, qui ne chancelle pas, Elle subsiste à toujours. Jérusalem est entourée de montagnes, Ainsi, l'Eternel entoure son peuple dès maintenant et à toujours. » Psaume 125 v 1 et 2


Autour de nous, il est vrai, règnent la terreur, l'effroi, le mensonge... Alors, les hommes s'étourdissent, essaient de « profiter » de la vie et ne veulent surtout pas penser à un avenir trop angoissant.


Seulement, le danger, pour nous enfants de Dieu, c'est d'être surpris... par les événements et surtout, par le retour du Seigneur, désormais si proche...

Alors, redressons notre tête, laissons-nous avertir, soyons attentifs et que cette parole de Dieu à Esaïe puisse nous réconforter, malgré nos moments de découragement :


« Vous ne craindrez pas ce qu'il (ce peuple) craint, Et vous ne le redouterez pas. C'est l'Eternel des armées que vous devez sanctifier, C'est Lui que vous devez craindre, C'est Lui que vous devez redouter. Alors, Il sera un sanctuaire. » Esaïe 8 v 12 et 13


C'est Lui qui nous donnera la force de marcher de l'avant, jusqu'au bout du chemin, jusqu'à la victoire... La lumière pointe à l'horizon, alors, courage, encore un pas, puis un pas... et ce sera notre délivrance !


Et voici encore un psaume de réconfort à lire entièrement, le 91 et qui est le dernier psaume que Jean-Marc Thobois ait entendu (lu par un frère pasteur quelques heures avant son envol vers le Seigneur...). Il en avait d'ailleurs cité le passage que voici, dans son dernier ouvrage « L'antichrist » : « C'est Lui, mon Dieu, qui te délivre du filet de l'oiseleur, de la peste et de ses ravages. Il te couvrira de ses plumes, Tu te réfugieras sous ses ailes... Rien ne t'atteindra... »


Alors, en ces temps d'étourdissement, où les gens de ce monde vont ripailler pour oublier la tristesse de leur vie sans espoir et l'angoisse des temps futurs, nous, enfants de Dieu, nous voulons nous souvenir que : « Dans la ville de David, il nous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur... » et que très bientôt,

« Toutes les tribus de la terre verront ce Fils de l'homme venir sur les nuées du ciel, avec beaucoup de puissance et de gloire ! » Matthieu 24 v 30


Merci Seigneur pour cette merveilleuse espérance !

Alors, gardons courage, tenons nos lampes allumées et veillons !

Joyeux Noël à tous !

1 365 vues5 commentaires

Posts récents

Voir tout