En marche vers le projet transhumaniste anti-christique

Les grands médias vous parlent de la guerre en Ukraine, des tractations politiques françaises à l’approche des législatives, des faits-divers d’une violence inouïe mais devenus tellement banals… mais aucun ne vous « informe » véritablement, ni n’analyse en profondeur ce qu’il se passe aujourd’hui dans notre monde. On se contente de vous proposer des bribes d’informations complétées par des mantras qu’il faut prendre pour parole d’Evangile.


Les chrétiens eux-mêmes subissent de plein fouet cette désinformation gigantesque et grotesque au point d’être entièrement anesthésiés, alors même que nous rentrons depuis quelques mois dans le monde anti-christique annoncé par les prophètes des Ecritures.

En effet, la crise Covid n’a pas été une simple crise sanitaire (dont l’aspect catastrophiste a d’ailleurs été nettement exagéré en comparaison de ses autres pendants).


Dans un ouvrage qui devrait sortir dans les prochaines semaines, Pierre-David Thobois analyse de manière magistrale la transition entre le monde d’avant et la Babylone moderne, le monde anti-christique que créent sous nos yeux les élites planétaires, sous couvert d’une crise sanitaire.

Oui, le Covid est un virus qui peut être dangereux pour des personnes fragiles, tout comme la grippe ou certaines maladies virales. Là-dessus, rien de nouveau sous le soleil. En revanche, la manière dont a été gérée cette crise à l’échelle mondiale, avec des mesures liberticides au possible et totalement inouïes, est extrêmement alarmante.


Or, une grande partie des chrétiens (surtout évangéliques d’ailleurs, je constate plus de résistance et de compréhension des temps chez les catholiques, à mon étonnement) errent au gré des nouvelles alarmistes, ballotés par cette désinformation, sans être capables de se poser en retrait et d’analyser avec Sagesse (la sagesse divine, pas humaine) cette situation. Encore une fois, Pierre-David explique à la perfection cette apathie des milieux chrétiens, voire la franche collaboration avec ceux qui organisent le monde de l’antichrist.


Cette crise est générale, disais-je, et il ne s’agit nullement d’une crise sanitaire. Sous prétexte d’une pandémie, les élites ont réussi à enfermer des populations entières et à leur faire accepter de rentrer dans un grand projet transhumaniste. Car c’est notre sujet du jour : le transhumanisme ou la modification de notre ADN.



Cela n’est pas nouveau ; les scientifiques cherchent depuis des décennies à modifier de l’ADN humain pour rendre l’homme plus résistant et lui permettre de vivre plus longtemps. Certains espèrent même arriver à l’immortalité. Jean-Marc Thobois a parlé plusieurs fois sur ces sujets centraux mais tellement délaissés par les chrétiens.


Nous savons également qu’une expérimentation mondiale a été mise en place depuis maintenant plus d’un an et demi, à savoir la « vaccination » contre le Covid. Des thérapies géniques appelées « vaccins » sont ainsi administrées à des milliards d’individus sous prétexte d’une protection contre un virus à la mortalité si effrayante… (On constate d’ailleurs l’efficacité de ces « vaccins »…).


Or, ces produits semblent contenir des nanoparticules, voire des nanotechnologies, ainsi que de l’oxyde de graphène. Ces biotechnologies semblent également être en mesure de modifier l’ADN humain (c’est le principe de l’ARNm, contrairement aux vaccins classiques). Ces constatations ne sont pas nouvelles puisque des experts se sont penchés sur la question dès l’apparition des « vaccins » et ont alarmé sur les composants de ceux-ci.


Résumons : les « vaccins » Covid contiendraient des nanotechnologies capables de transformer notre ADN et notamment de créer une troisième hélice d’ADN sur laquelle peuvent être inscrits des codes génétiques programmables.


Pour vous donner une comparaison imagée, les hommes du XXème siècle seraient désormais en possession d’une clé USB branchable sur leur corps, pouvant les transformer dans leur être. Mais est-ce vraiment pour se protéger uniquement contre un virus ?


Depuis le début de la crise Covid, les « prêtres » transhumanistes et anti-christiques que sont Klaus Schwab, Jacques Attali, Bill Gates ou encore Yuval Harari ne se cachent pas dans leurs intentions. Il faut utiliser l’opportunité de la crise Covid pour passer dans le monde du futur où l’homme devient dieu et est capable, même, de gérer la vie, la prolonger voire empêcher la mort (c’est-à-dire le monde transhumaniste et anti-christique).



Yuval Harari déclarait notamment :


« Pour réussir à pirater les humains, il faut deux choses : une bonne compréhension de la biologie et une grande puissance de calcul. L’Inquisition et le KGB n’avaient pas ces connaissances et cette puissance. Mais bientôt, les entreprises et les gouvernements pourraient avoir les deux, et une fois qu’ils pourront vous pirater, ils pourront non seulement prédire vos choix, mais aussi réorganiser vos sentiments. Pour ce faire, les entreprises et les gouvernements n’auront pas besoin de vous connaître parfaitement. C’est impossible.


Ils devront simplement vous connaître un peu mieux que vous ne vous connaissez vous-même.

De même que votre ordinateur est doté d’un programme antivirus qui détecte les logiciels malveillants, nous avons peut-être besoin d’un antivirus pour le cerveau. Votre compagnon IA apprendra par expérience que vous avez une faiblesse particulière (que ce soit pour les vidéos de chats amusantes ou pour les histoires exaspérantes sur Trump) et les bloquera en votre nom », à propos d’un puçage des humains.


Yuval Noah Harari, auteur notamment de l'ouvrage "Homo Deus" (l'homme dieu)


D’ailleurs, l’homme ne cache pas ses intentions et celles de ses comparses transhumanistes et dès le début du Covid, ces gens se sont réjouis de cette opportunité unique d’utiliser la crise sanitaire pour accélérer le basculement du monde dans la folie transhumaniste et anti-christique (contrôle des masses, modifications humaines, restrictions des libertés, tri entre les hommes utiles (eux) et les inutiles (nous)…).


Ce ne sont pas de la science-fiction ni des prévisions futuristes : dès à présent, les scientifiques possèdent une grande partie des capacités techniques pour appliquer ces choses. Pour ceux qui douteraient de ces choses, un célèbre professeur a donné aux élèves de West point (académie militaire des USA, équivalent de Saint Cyr) une conférence en 2021, sur le contrôle à distance des cerveaux humains grâce aux vaccins ARNm. Il est désormais possible de modifier les comportements des hommes à leur insu, leurs sentiments, voire leurs croyances, ce qui est le but ultime du transhumanisme. Il faut créer des hommes dénués de croyances, surtout en Dieu puisque les dieux nouveaux sont les hommes eux-mêmes, par leur génie scientifique.



Un franc-maçon et occultiste du début du siècle dernier disait :


« Dans l'avenir, nous éliminerons l'âme avec la médecine. Sous le prétexte d'un point de vue de santé, il y aura un vaccin par lequel le corps humain sera traité dès que possible directement à la naissance, afin que l'être humain ne puisse pas développer la pensée de l'existence de l'âme et de l'Esprit.


Aux médecins matérialistes, sera confiée la tâche de retirer l'âme de l'humanité. Comme aujourd'hui, les gens sont vaccinés contre cette maladie ou cette autre maladie, donc à l'avenir, les enfants seront vaccinés avec une substance qui peut être produite précisément de telle manière que les gens, grâce à cette vaccination, seront immunisés contre la 'folie' de la vie spirituelle. Ils seront extrêmement intelligents, mais ils ne développeront pas de conscience, et c'est le véritable objectif de certains cercles matérialistes. »


Rudolf Steiner (La chute des esprits des ténèbres). Ses théories ont notamment fasciné Himmler et Hess…


Ce qu’aucun régime totalitaire n’a réussi à faire, c’est abattre le dernier bastion de libertés qui peut exister chez ses sujets : la liberté de conscience et de croire. Cette liberté intérieure est désormais atteignable pour ces créateurs de la Babel moderne.

Et si ?



Et si les « vaccins » n’étaient donc pas de simples produits médicaux mais bien l’un des piliers de la construction anti-christique d’un monde nouveau ? Un monde où Dieu est, bien sûr, exclu et où la liberté n’existe plus, bien qu’en apparence, on croie encore la posséder.


Sommes-nous libres, de nos jours ? Non, bien sûr… Le passe sanitaire et le confinement ne sont que la partie visible de l’iceberg qui est bien présent depuis des décennies. Une fois de plus, l’ouvrage de Pierre-David Thobois décrypte en profondeur notre monde actuel, dans lequel les libertés sont rognées sans même que nous nous en rendions compte puisque nous avons perdu le sens de la vraie liberté, du fait de la déchristianisation de nos sociétés.



Et si ?



Pourquoi donc Bill Gates intervient-il sur France 2 et pourquoi explique-t-il qu’un nouveau variant bien plus désastreux que les précédents va voir le jour à l’automne ?

N’oublions pas que ce monsieur Gates était (et reste) influent dans le monde informatique et son ancienne entreprise, Microsoft, s’est spécialisée dans les biotechnologies. Et que dans le même temps, Gates est à la tête - ou très influent au sein - de grandes firmes pharmaceutiques (Gavi…) productrices de « vaccins ». Bill Gates est, par ailleurs, un programmateur de formation et sait mieux que quiconque comment programmer un logiciel informatique…. Implanté dans le cerveau ?


Les zones d’ombre et les questionnements que nous avions au début du matraquage médiatique du Covid, puis de la « vaccination » se lèvent peu à peu. Le chrétien averti se doit de comprendre ces temps car, si nous-mêmes nous ne comprenons pas ce qu’il se passe, alors que cela a été décrit dans la Parole de Dieu, comment les non-croyants le feront ?


Or, le drame de nos jours est justement que ceux qui se lèvent contre ce monde anti-christique en formation sont principalement des non-croyants. Beaucoup de chrétiens ont une vision bien précise de ce que doivent être les temps de la fin et ce qu’il se passe ne correspond pas entièrement à leur scénario. Donc, ils refusent d’admettre que ces éléments (ex : les « vaccins ») pourtant si évidents font partie du plan de l’antichrist.


Rien n’est caché pourtant. Les élites ne cessent de clamer leurs intentions, sans que la masse populaire ne soit capable d’entendre et de comprendre ce plan diabolique. Il existe, chez les francs-maçons notamment, une tradition qui consiste à avertir impérativement de ses actions futures les autres personnes. Les disciples du Nouvel Ordre mondial clament depuis des décennies et surtout, depuis deux ans, leurs intentions et la masse populaire reste sourde !

Et la masse des chrétiens reste sourde ! Elle préfère continuer ses petites chansonnettes hebdomadaires… La politique de l’autruche…


Dernière chose, il ne s’agit pas de complotisme ! Nous vivons à une époque où le complotisme n’existe quasiment plus ! Selon le Larousse, un complot est « un projet plus ou moins répréhensible d'une action menée en commun et secrètement ». Or, justement, plus rien n’est secret aujourd’hui à l’heure de la surinformation et des réseaux sociaux. Surtout quand les élites ne s’en cachent pas…



Nous vivons un temps extraordinaire car jamais la puissance diabolique n’a été aussi forte et présente. Mais c’est un bon signe car cela annonce sa chute prochaine ! Ce sont les derniers soubresauts de la révolte entamée contre Dieu lors de la rébellion de Satan et ses armées.


« Les dix cornes que tu as vues sont dix rois qui n'ont pas encore reçu de royaume, mais ils reçoivent le pouvoir de régner pendant une heure avec la bête. Ils ont une même pensée et ils donnent leur puissance et leur pouvoir à la bête. » (Apoc 17 v 12-13)


« Se tenant éloignés, dans la crainte de son tourment, ils diront: Malheur ! Malheur ! La grande ville, Babylone, la ville puissante ! En une seule heure est venu ton jugement ! » (Apoc 18 v 10).




2 340 vues10 commentaires

Posts récents

Voir tout