top of page

Peut-on évangéliser avec "The Chosen" ?

Avec la diffusion en France de la série The Chosen, de nombreux chrétiens ont été enthousiasmés de voir une série produite par des évangéliques avec autant de succès.

Que faut-il réellement en penser ?


Tout d’abord, la série se veut assez proche de la réalité historique. Les costumes, les différentes branches religieuses, les pratiques… Tout nous plonge dans le contexte de l’ère néo-testamentaire.


Je tiens à préciser que je n’ai pas vu cette série hormis quelques extraits. Mais les nombreux commentaires faits sur celle-ci et les questionnements chez quelques-uns d’entre vous m’obligent à parler de la série The Chosen en essayant d’être juste et de savoir si cela est agréable à Dieu.



La réponse est négative, à mon avis. En effet, le message évangélique est dénaturé par les mises en scènes constantes des apôtres ou de Jésus dans des rajouts extra-bibliques, nécessaires pour maintenir le spectateur en haleine. Ainsi, l’apôtre Pierre est représenté comme un homme violent, qui cherche même à se battre avec Matthieu. Nathanaël est mis en scène comme étant alcoolique alors que l’évangile de Jean nous le présente comme un homme pur et droit… Si vous souhaitez savoir plus en détails ce qui est reproché à cette série, je vous invite à lire certaines critiques réalisées sur ce sujet.


Toutes ces incohérences faussent le message biblique qui est mis au second plan au profit du divertissement procuré par les rebondissements du synopsis.


Ce qui m’amène à mon commentaire principal : faisons-nous de l’évangélisation en tronquant le message évangélique, comme l’affirment certains ?


Malheureusement, comme souvent, le divertissement prend le pas sur la gravité et la solennité du message biblique. Pour évangéliser aujourd’hui, on utilise toutes sortes de techniques modernes : la musique, les films et séries, les spectacles… Cela vaut aussi pour l’approfondissement de notre foi. Certains chrétiens tombent dans ce piège et préfèrent regarder une telle série plutôt que de lire et d’étudier les évangiles… La conversion ne peut provenir que du message évangélique pur et sans compromis.


Si vous souhaitez évangéliser quelqu’un, je doute que lui conseiller cette série ne l’amène à la conversion. Offrez-lui plutôt une Bible ou un Nouveau Testament. Cela fait peut-être ringard, mais le message biblique est le même hier et éternellement. Ce n’est pas à nous de le modifier ou de lui donner une apparence moderne. Si quelqu’un cherche vraiment le Seigneur, il le trouvera dans la simplicité et dans le silence et sûrement pas en regardant un film ou en plein concert, au milieu du bruit, des lumières, de la fumée…


Tout ce qui est image ne fait que provoquer des sensations, des émotions passagères et fugaces. Alors que Dieu parle par le verbe, la parole ; c’est elle qui travaille les cœurs en profondeur et touche l’être de la façon la plus authentique qui soit.


Paul, pour persuader ses contemporains, n’a pas utilisé les techniques artistiques et visuelles de l’époque, à savoir, le théâtre, fort prisé de son temps. Il savait très bien qu’il n’aurait pas pu attirer au Seigneur les âmes perdues ; c’est au moyen du discours seul, persuasif et rempli de l’Esprit de Dieu qu’il a pu faire des prosélytes et véritables convertis…


Hélas, aujourd’hui, dans l’église du spectacle et du divertissement, l’image a pris le pas sur la parole. Et l’on s’étonne que les soi-disant convertis se détournent aussi vite de l’église et retournent dans le monde ! Ils ne se sont jamais convertis, tout simplement ! Ils ont ressenti une ou des émotions et ont adhéré à un message, à un mouvement…

Alors, sachons ne pas être attirés par les sirènes de ce monde et rester simples et fidèles dans notre foi. Sachons discerner ce qui est juste et bon, grâce à l’Esprit Saint, pour ne pas être attirés par ce monde de folie, qui cherche à nous divertir – ce qui, au sens propre, signifie « détourner » - , nous éloigner de l’essentiel, à savoir, la relation vraie avec Dieu.




1 287 vues17 commentaires

Posts récents

Voir tout
bottom of page