L'obsession anti-israélienne

Dans la soirée de vendredi, alors que tout Israël était arrêté du fait du shabbat, la Cour Pénale Internationale a publié un message disant :


" Nous reconnaissons à l'état de Palestine le statut d'état dans la bande de Gaza et les territoires occupés par Israël en Cisjordanie, y compris Jérusalem-est."


Par ce message, la Cour Pénale Internationale accepte la demande faite en 2015 par l'Autorité palestinienne d'ouvrir une enquête sur les " crimes de guerre commis par l'armée israélienne dans les territoires occupés ".



Vous avez ici, en quelques lignes, un concentré de haine anti-israélienne reprenant les grandes lignes d'un antisionisme (et donc, par extension, d'un antisémitisme) malheureusement bien trop répandu).


Cette fois, il s'agit encore d'une instance des Nations Unies. L'obsession anti-israélienne de ces instances se vérifie chaque année lorsque Israël se retrouve des dizaines de fois sur le banc des accusés, pendant que des états comme la Corée du Nord, l'Iran, la Somalie, l'Afghanistan et autres, sont accusés une à deux fois tout au plus.


Les condamnations du conseil des droits de l'homme de l'ONU (source : Twitter d'Hillel Neuer, directeur de l'ONG UN watch)


Dans ces instances, les décisions votées n'ont aucune portée juridique. Il s'agit uniquement d'un spectacle antisémite. Mais les intentions sont là.


Cette semaine, le procureur général de la Cour Pénale Internationale, Fatou Bensouda, a donc obtenu ce qu'elle avait demandé voilà 6 ans. Inutile de préciser la religion de cette brave dame, qui, au passage, a été ministre de la justice dans son pays, la Gambie, aux côtés du dictateur islamiste Yahya Jama...


Voilà typiquement ce que représentent les institutions des Nations Unies : des états ou des personnes issues d'états dictatoriaux accusant d'autres états comme Israël ou les Etats-Unis de crimes.


En acceptant la demande de l'Autorité palestinienne, la Cour Pénale Internationale va enquêter sur la seule démocratie du Moyen-Orient !

Rappelons que l'Autorité palestinienne n'a connu aucune élection depuis 2006. Son président, Mahmoud Abbas, avait été élu 4 ans, il en est déjà à 15 ans de service...


Imaginez le président iranien critiquer les Etats-Unis pour son manque de démocratie... (sauf que cela s'est vraiment passé...).


Bref, le " Nations Unies circus " nous propose une nouvelle fois un numéro d'anti-sionisme de bas-étage.


La classe politique israélienne, la droite comme la gauche, s'est offusquée de cette nouvelle prise de décision clairement anti-israélienne.


Voici, parmi toutes les réactions, celle du Premier ministre Netanyahou :


" Le cabinet de sécurité politique sous ma direction rejette entièrement la décision scandaleuse du tribunal qui pourrait lui permettre d'enquêter en Israël au sujet de faux crimes de guerre.

Le Cabinet déclare que le tribunal n'a pas le pouvoir de prendre une telle décision. Israël n'est pas membre de la Cour Internationale et l'Autorité palestinienne n'a pas le statut d'État.

La Cour Internationale a été créée pour prévenir les atrocités comme celles qui ont été commises par les nazis contre le peuple juif. Au lieu de cela, elle persécute le pays du peuple juif.

Alors qu'elle permet d'enquêter sur Israël, la seule démocratie dans cette région, la justice ferme ses yeux sur les crimes de guerre menaçants que commettent des dictatures sombres comme l'Iran et la Syrie.


L'affirmation selon laquelle, lorsque les Juifs vivent dans leur patrie et leur capitale Jérusalem, c'est un crime de guerre, est scandaleuse. De même, l'affirmation selon laquelle les FDI (Forces de Défense Israéliennes) ne sont pas une armée morale, qu'elles commettent des crimes de guerre lorsqu'elles nous protègent des terroristes qui lancent des missiles sur nos villes, est scandaleuse.

La décision des juges révèle le tribunal en tant qu'organe politique qui s'aligne sur les organisations internationales qui sont poussées par des fondations antisémites."



Fatou Bensouda, procureur de la Cour Pénale Internationale et ex-ministre d'un dictateur islamiste

276 vues1 commentaire